Préparez-vous! Les taux hypothécaires commenceront à augmenter!

Retour aux articles

Les derniers six mois ont été marqués par des taux historiquement bas mais ma boule de cristal prédit une importante hausse à venir dans un proche avenir. Au début de la pandémie en mars 2020, si vous vous souvenez bien, nous avions constaté une hausse des taux d’intérêt qui semblait paradoxal pour beaucoup. À cette époque, alors que nous traversions une récession «forcée» par les gouvernements, les taux montaient en flèche plutôt que de baisser et beaucoup n’arrivaient pas à comprendre pourquoi. En effet, la raison pour laquelle cela s’est produit était à à la suite de ce qu’il se passait  dans le marché canadien des obligations hypothécaires.

Précisons d’abord pourquoi et comment les taux d’obligations fluctuent.  En général, une forte demande pour une obligation entraîne une baisse des prix des obligations tandis qu’une faible demande signifie une augmentation de prix. 

Permettez-moi d’illustrer mon propos à l’aide d’un exemple.

Supposons que j’émets des obligations dans le but d’obtenir du capital pour mon entreprise. Si le marché exprime une demande pour cette obligation, le prix de cette obligation diminue.  Cependant, si il y a peu d’intérêt du marché, je me trouverai à devoir offrir un meilleur retour sur l’investissement afin d’attirer plus d’acheteurs.

Vous pouvez maintenant comprendre la relation inverse qui existe entre la demande d’obligations hypothécaires et la fluctuation des  taux. Si vous n’avez pas assez d’acheteurs, le retour sur investissement continuera d’augmenter jusqu’à ce que quelqu’un achète, augmentant ainsi le coût d’emprunt pour les banques en ce qui concerne les prêts hypothécaires à taux fixes.

En mars de cette année, nous avons vu les taux grimper, suivi par une chute soudaine et rapide. Pourquoi cela est-il arrivé? Pourquoi avons-nous vu cette baisse des taux se produire si la demande pour les obligations était faible? Selon la loi de l’offre et de la demande,  les taux auraient dû augmenter plutôt que baisser.  Cela s’est produit à cause de ce que notre gouvernement avait travaillé en coulisse. 

Vous voyez, la Banque du Canada a racheté tous les titres adossés à des créances hypothécaires pour créer de la liquidité du marché, permettant ainsi la circulation d’argent à bon marché.

Combien ont-ils acheté? La Banque du Canada a acheté plus de 9,3 milliards de dollars dès la première semaine d’Octobre.  Cela représente une augmentation de plus de 1 700% si nous comparons les acquisitions effectuées par la Banque du Canada l’année dernière.

Ce montant d’investissement sur le marché obligataire a conduit les taux hypothécaires à des niveaux historiquement bas  et cette frénésie de dépenses de la Banque du Canada arrive maintenant à sa fin. 

D’ici la fin du mois d’octobre 2020, il est dit que la Banque de Canada arrêterait d’acheter des obligations et, à ce moment-là, nous verrons les taux de ces obligations commencer à grimper.

D’après moi, nous verrons les taux hypothécaires grimper au même niveau qu’ils étaient avant la pandémie dans les mois qui suivent.  Si la tendance se poursuit l’année prochaine,  les taux pourraient, en principe, augmenter pour atteindre 3,5% à 4% pour un prêt hypothécaire  fermée de cinq ans. 

Alors, quelle est votre prochaine étape? Si votre taux hypothécaire fixe  actuel est supérieur à 2.6%,  vous pourrez bénéficier d’un renouvellement anticipé pour profiter des meilleurs taux disponibles sur le marché actuellement.

C’est également le moment idéal pour examiner l’option de refinancement si vous voulez consolider vos dettes ou pour vos projets de rénovations.

Si vous avez actuellement un prêt hypothécaire à taux variable, vous pouvez probablement passer les deux prochaines années sans voir aucune augmentation de votre taux, étant donné qu’un taux variable est fondé principalement sur le taux préférentiel.

Cependant,  si vous avez un taux variable avec un taux d’escompte de moins de 60 points de base sur le taux préférentiel, vous pourriez opter pour  une conversion d’un taux variable en un taux fixe.

En ce qui concerne votre prêt hypothécaire, il est essentiel d’être bien informé et de savoir le type de taux hypothécaire et de mener une évaluation des coûts et des avantages avant de renégocier votre prêt hypothécaire. 

Si vous songez à renégocier votre prêt hypothécaire, assurez-vous d’avoir tous les renseignements concernant les pénalités et les frais qui pourraient être imposés, de façon à pouvoir évaluer les coûts et les avantages avant de prendre une décision. 

Armés de bonnes informations, nous serons en mesure de prendre des décisions plus éclairées et nous préparer adéquatement pour 2021.

Partager :
  • 659
  • 0